Comment choisir la méthode de réapprovisionnement la plus adaptée à votre activité ?

Dans le secteur de la grande distribution, le processus de réapprovisionnement est au cœur des préoccupations. La chaîne de production prend sa source en amont jusqu’à atteindre le client final. Malgré les appréhensions, le transport n’est qu’une façade comparé à l’envergure du travail à réaliser à réapprovisionnement. Chaque jour, un établissement de restauration ou de raffinage a besoin de se ravitailler en matières premières. Toutes les firmes devront tôt ou tard, faire face à cet obstacle. Afin de gérer efficacement le stock, quelques méthodes sont à prendre en considération. Toutefois, dans l’absolu, il n’existe pas de remède miracle.

Qu’est-ce qu’on entend par réapprovisionnement calendaire ?

Ce terme est couramment utilisé dans le domaine de la logistique et la gestion de stock. Chaque Entreprise a sa manière de gérer son stock et sa méthode de réapprovisionnement en matière première. Cette technique se différencie de ses confrères par son caractère strict et inflexible. En d’autres termes, cette façon de procéder assujetti l’Entreprise à un calendrier particulièrement précis et organisé au millième pré. L’établissement se doit de commander à rythme continu et régulier une quantité constante de marchandise à une échéance préétablie. Avant d’entamer un tel système, l’Entreprise et son fournisseur doivent préalablement établir un accord stipulant l’habilitation de ce flux de marchandises. Les parties concernées fixent mutuellement les dates de livraisons et les quantités à transporter.

Qu’en est-il de la méthode « recomplete »?

La plupart des firmes qui commercialisent des produits de nature périssables ou de luxe privilégie cette méthode au détriment des autres. Très simple à mettre en place, elle ne soumet l’Entreprise à aucune forme de contrainte. Le responsable en charge des stocks devra fréquemment vérifier les quantités restantes. À chaque fois que le stock s’épuise, il avisera en fonction des besoins en temps réel. Un plafond maximum est établi afin d’éviter les excédents. Dans une logique inverse, un stock insuffisant sera un frein dans le développement de l’activité. En fonction des résultats réalisés quotidiennement, l’Entreprise est en mesure d’entreprendre des prévisions pour les mois à venir. Le responsable des achats a un rôle clé dans la réussite de cette méthode.

Quels sont les avantages du « Drop shipping » ?

En parlant de réapprovisionnement, les e-commerçants ne sont pas en reste. Actuellement, le commerce en ligne connaît un essor fulgurant et prend part dans la chaîne de valeur. La problématique de départ est d’autant plus contraignante dans ce secteur. Heureusement, le drop shipping est là pour désamorcer les contraintes et avancer en toute quiétude. Cette méthode de gestion de stock se base sur une complémentarité mutuelle entre le fournisseur et l’Entreprise. Les commandes passées par les clients sont entièrement gérer par cet intermédiaire. La relation de confiance doit être forte et aucun écart n’est tolérable.

Comment réaliser un inventaire de ses stocks ?
Quelles sont les méthodes de gestion des stocks ?