Pourquoi suivre le TCO de sa flotte d’entreprise ?

TCO

Pour tout gestionnaire de flotte, trouver le moyen de minimiser les dépenses en gardant les services de bonne qualité est un enjeu considérable ; et cela concerne aussi bien les entreprises de grande envergure que celles de taille moyenne. Avoir recourt à tous les moyens pour y arriver devient donc le seul moyen de s’en sortir à une époque où la concurrence fait rage. Le TCO figure parmi les outils les plus prisés pour suivre et gérer efficacement sa flotte d’entreprise. Mais en quoi consiste le suivi de son TCO automobile ? Et quels peuvent être les effets bénéfiques sur le fonctionnement de l’entreprise ?

Que veut dire TCO ?

TCO ou Total Cost of Ownership, comme son nom l’indique, peut être traduit par « cout total de possession » en Français. Il s’agit d’un indicateur qui permet, aux gestionnaires de flotte automobile, de mieux connaitre leurs dépenses réelles à partir de l’achat d’un véhicule, durant sa durée d’exploitation jusqu’au moment de sa revente.

À la base, le TCO a été inventé pour gérer l’exploitation d’un poste informatique, mais il est devenu un outil incontournable de gestion de flotte. En effet, tout détenteur de flotte automobile sait, actuellement, que se limiter aux dépenses pour l’achat d’un véhicule est insuffisant pour gérer un parc. Toutes les dépenses relatives à son exploitation doivent être analysées, et c’est là qu’entre en jeu le TCO. Cliquez ici pour en savoir plus.

Les informations fournies par le TCO

Prenant en compte tous les détails financiers liés au bon fonctionnement d’un véhicule, le TCO permet ainsi de connaitre le cout d’exploitation dans sa globalité. Ainsi, pour un parc automobile, il s’agit d’un outil qui aide non seulement dans le suivi de flotte, mais aussi dans la recherche de solution pour réduire les dépenses en général.

Le TCO met la lumière sur tous les frais mobilisés pour gérer et exploiter la flotte, que ce soit directement ou indirectement, à savoir : le cout d’achat, les assurances, les divers taxes et impôts, le cout de gestion, le carburant, l’entretien en tout genre, les frais de revente, et même le cout carbone aux 100km. Quelques-uns de ces frais sont souvent oubliés ou négligés lors des différentes analyses de gestion. Pourtant, c’est l’ensemble de ces paramètres qui détermine le fond total déboursé pour chaque véhicule et qui conduira ensuite à générer du profit ou la perte de l’entreprise s’il est mal géré. Chacun de ces paramètres devra donc attirer l’attention des gestionnaires et doit être traité de façon à les optimiser autant que possible.

Optimiser sa flotte à l’aide du TCO

Avoir en sa possession les informations sur le TCO automobile de sa flotte permet de prendre des mesures préventives de gestion afin d’améliorer le rendement de chaque véhicule. À titre d’exemple, il est possible de se procurer, dès le départ, des véhicules avec des TCO raisonnables pour générer un maximum de bénéfice pour l’entreprise. En suivant la même logique, le choix des prestataires va aussi influer sur le TCO au fil du temps. Il est donc primordial de les choisir avec tact.

Dans le cas où le TCO n’est adopté que tardivement, il est toujours possible de réduire les couts d’exploitation en changeant les habitudes. Les entretiens sont à faire régulièrement pour garder un véhicule en état et ainsi éviter les couts supplémentaires liés aux pannes par exemple. Sensibiliser les utilisateurs sur la façon d’exploiter le véhicule d’une façon beaucoup plus économique et plus écologique fait aussi partie des mesures préventives pour réduire le TCO. De cette façon, la gestion de flotte est facilitée, car elle devient, en quelque sorte, participative vis-à-vis des usagers.  

Comment optimiser l’exécution de vos commandes à l’international ?
Logistique e-commerce : contacter un prestataire en ligne